1-devis-veranda.fr

Devis pour véranda en ligne et estimation – les fabricants

Plusieurs questions se posent pour la construction d’une véranda. Il s’agit par exemple de choisir l’orientation la plus appropriée ou encore la forme. Mais la question se pose surtout sur le matériau à utiliser, les plus courant étant l’aluminium, le PVC et le bois.

Le prix de la construction d’une véranda dépend en grande partie des matériaux utilisés mais varie également en fonction des fabricants. Pour une estimation des couts, des devis sont disponibles en ligne.

 

La véranda en aluminium

La véranda en aluminium présente plusieurs avantages mais. Tout d’abord, elle offre plusieurs choix selon les gouts de chacun car non seulement elle peut prendre différentes formes mais en plus, l’aluminium est disponible sur le marché en diverses couleurs.

A part cela, la véranda en aluminium ne nécessite pas beaucoup d’entretien, l’aluminium ne rouillant pas ; pour le nettoyage, de l’eau et du savon suffit. De plus, la véranda en aluminium est à la fois légère et résistante.

De par cette résistance, l’aluminium convient à toutes les dimensions de véranda : petite, moyenne ou grande. Par ailleurs, si une partie de la véranda en aluminium vient à s’abîmer, il suffit de remplacer cette partie.

Pour les inconvénients, l’aluminium peut exister sur le marché en bas de gamme. Il faut donc bien faire la différence. A part cela, l’aluminium n’a pas une bonne capacité isolatrice, à part qu’il soit muni de rupture de pont thermique. Si c’est le cas, le prix en sera plus cher.

 

La véranda en PVC

Tout comme la véranda en aluminium, celle en PVC présente des avantages et inconvénients.

Le premier avantage, c’est que la véranda en PVC figure parmi celles qui reviennent le moins cher. De plus, le PVC est un bon isolant : la véranda en PVC convient ainsi à toutes les saisons. Elle est également facile à entretenir : comme pour l’alu, de l’eau additionnée de savon suffit pour le nettoyage. Enfin, le PVC pour véranda offre une diversité de teintes et s’adapte à toutes les formes de véranda voulues.

En ce qui est des inconvénients, le PVC se dégrade plus vite que les autres matériaux, au fil du temps. A part cela, le PVC n’est pas conseillé pour les grandes vérandas.

 

La véranda en bois

La véranda en bois a comme premier avantage son côté naturel et esthétique. De plus, le bois est un excellent isolant phonique et thermique. Par ailleurs, d’une grande résistance, la véranda en bois peut avoir un rôle porteur.

A part cela, elle est facile à réparer. Enfin, le bois n’est pas concerné par la corrosion.

Quant aux inconvénients, le principal concerne les couts : celui à l’achat et celui pour l’entretenir, l’entretien devant se faire tous les 3 ans au plus tard.

 

Demander devis gratuit

Comments are currently closed.